L'intolérance Veiled

À la suite des exemples regrettables au cours des dernières années par la France, la Belgique, Autriche, et d'autres, and in lamentable fidelity to the abhorrent but failed Parti Québecois’ Charte des valeurs, la semaine dernière à l'Assemblée nationale du Québec a adopté le projet de loi 62:

Québec

“Dans le cadre du projet de loi, membres du personnel des organismes publics et de certains autres organes doivent exercer leurs fonctions avec leur visage découvert, à moins qu'ils doivent couvrir leur visage, en particulier en raison de leurs conditions de travail ou en raison des exigences professionnelles ou liées à la tâche.

“En plus, les personnes qui reçoivent des services de ces membres du personnel doivent avoir leur visage découvert. — Assemblée nationale du Québec, 41st Corps législatif, 1st Session, Facture 62

cette loi, comme cela est souvent le cas avec ces lois, évite soigneusement singulariser toute religion, groupe, or gender for special treatment. By this guise it purports to be motivated by the purest neutrality and most benign intent. But, l'habiller comme bon vous semble, it remains fundamentally rooted in bigotry. And it remains repugnant.

“La loi, dans sa majestueuse égalité, interdit les riches et les pauvres de dormir sous les ponts, à mendier dans les rues, et de voler du pain.”
— Anatole France, Red Lily, 1894

It also leads to absurdity. Now, in Québec, vous pouvez sans doute ne pas consulter un livre de bibliothèque, parler à la réceptionniste au bureau du médecin, apprendre, va à l'école, suivre un cours de collège communautaire, monter un bus, ou un certain nombre de choses anodines ordinaires si vous portez un masque chirurgical en saison de la grippe, un niqab, ou qui sait quoi:  peut-être même une barbe, des lunettes de soleil, ou une capeline.

Qui puis-je appeler à ce sujet? — Mais attendez! — Comment puis-je obtenir le service par téléphone quand personne ne peut garantir que les faces des deux extrémités de l'appel sont découverts?  Comment quelqu'un sait vraiment avec qui ils parlent?  Comment pouvons-nous jamais communiquer si nous ne pouvons pas voir le visage de l'autre?

Mais, avouons-le, ce n'est pas de tout cela;  il est l'intimidation flagrante “L'autre,” ciblée par niqabs, burqas, et ces, persécutant les femmes et les minorités sous prétexte kafkaïen de les sauver de l'oppression.

There is no legitimate public purpose served here. Barring very limited cases, par exemple lorsque le visage correspondant d'un individu à l'ID photographique est essentiel, il n'y a pas de bonnes raisons pour cette.

Let each circumstance speak to its own need. If a physician or dentist needs at some point that a patient´s face be uncovered in order to deliver treatment, qui est une décision pour le médecin ou le dentiste pour faire — et le patient peut alors choisir d'accepter le traitement ou non, accordingly. This works;  il a toujours.

Oui, c'est Québec, et loin de là où je vis, et le Parlement fédéral dont je fais partie et le gouvernement fédéral lui-même ont pas compétence en la matière, mais empiètements sur les libertés religieuses, la liberté d'expression, la liberté d'expression, ou bien l'un de nos droits garantis par la Charte, où au Canada, sont les activités propres de tous les Canadiens, partout.

Cette célébration insensée de l'intolérance est un affront à la dignité des individus et de leur liberté de choix et d'expression, et je me attends qu'il soit jugée inconstitutionnelle à la fin.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Cette entrée a été publiée dans Acceptation, Québec. Ajouter aux favoris permalien.