Vétérans pour Afficher

Il est clair que le gouvernement Harper aime les militaires - quand il s'agit de nouveau matériel brillant, ou fanfares, défilés, et s'adapter aux jeunes hommes et femmes en uniforme nettes - et les caméras tournent.

Mais les anciens combattants? Pas tellement. Lorsque les caméras cessent de rouler, et les hommes et les femmes ne sont plus tout à fait aussi bon ou si jeune, ils sont, apparemment, simplement un budget par poste gênant. Coup de bâton soutien à travers le conseil d'administration, lire tous les petits caractères de la manière la plus parcimonieuse et récupérant chaque nickel qu'ils peuvent, et même en faisant valoir devant le tribunal que, légalement, nous leur devons rien - que les engagements pris par les gouvernements précédents ne peuvent les lier - ils laissent seuls et dans le pétrin nos anciens combattants.

Ne soyons pas confus par légalités strictes, sur laquelle le gouvernement est correct - un gouvernement précédent ne peut pas, en effet juridique, lier plus tardives. Mais, alors peut-être juridiquement fondée, l'argument est moralement en faillite: Lorsque nous demandons à nos hommes et les femmes à prendre les armes et se poste, de tenir la ligne sur notre compte, nous nous engageons un engagement beaucoup plus profond, une alliance durable qui, en l'honneur et de bonne foi, nous serons là pour eux.

Le gouvernement Harper ne semble pas comprendre ce, ou, s'ils le font, ils sont plus préoccupés par stratagèmes à court terme autour de l'équilibre budgétaire que les dettes d'honneur. Mais ce n'est pas le lieu d'équilibrer les budgets.

Cette mai prochain 9, on nous dit, sera un jour où le Canada sera spécialement commémorer la fin de notre mission en Afghanistan, où nous allons montrer notre reconnaissance et notre respect pour les hommes et femmes qui ont servi pour nous, il, et, particulièrement, ceux qui sont morts pour nous, il.

Sera-ce dans la mesure où il va? Sera-ce fanfares seulement, et un grand spectacle pour les bons points? Ou sera-ce l'occasion d'offrir une véritable modifie pour faux pas et les erreurs précédentes, à vraiment montrer l'appréciation et le respect par la transmutation de pompe et la cérémonie en réel, le soutien continu de nos anciens combattants?

Lorsque les lumières s'éteignent et les caméras sont mises de côté, allons-nous voir au moins la restauration des budgets et des services d'Anciens Combattants auparavant tailladées à l'austérité? Allons-nous voir des améliorations significatives en matière de conseil et de santé mentale de soutien pour les anciens combattants et le personnel servant, pour faire face à l'ESPT, et la réintégration pleine et saine dans la société?  Pouvons-nous espérer la Charte une nouvelle Vétéran ce est plus du bout des lèvres?

J'espère bien. Il convient de noter, cependant, que, tandis que les familles de la 158 personnes qui sont mortes lors de cette mission ont été invités à Ottawa pour participer à la mémoire, le gouvernement ne propose pas de ramasser l'onglet. Tristement, ce manque de respect ne parle pas bien à la sincérité avec laquelle cet hommage est offert, soulignant au contraire que c'est tout pour le spectacle.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Cette entrée a été publiée dans Héritage et étiqueté , , , . Ajouter aux favoris permalien.