Harrumph!

Toutes les parties, par moments, voir les partisans mécontents de quelque chose de leurs dirigeants ont fait ou omis de faire, et c'est; “Harrumph! Je ne peux pas supporter eux plus! Je suis outa ici!”

Mais flouncing off dans un accès de colère, tandis que spectaculaire et peut-être émotionnellement satisfaisant, mais est un geste vide ou pas d'effet réel.

C'est votre temps, et votre argent, bien sûr, et votre vote, mais je soutiens que votre soutien ne doit pas être considérée comme une sorte de récompense, ni votre retrait d'une pénalité. Il ne devrait pas être sur le parti lui-même, ou sa position de leader, mais ce que ce parti représente; il devrait être, surtout, sur l'appui de vos propres valeurs, et ce sont ces valeurs qui devraient retenir votre allégeance quel que soit le jour aux caprices jour de la fête.

Alors que vos dirigeants pourraient tromper ou s'écarter du chemin, la vraie question est de savoir s'il reste est le chemin d'accès, si ces valeurs fondamentales sont en effet toujours en jeu., et si ils sont toujours votre valeurs.

En fin de compte, qui ou quoi une partie est n'est pas à la fête, son leadership, ou les belles paroles dans ses documents de gouvernance. En tant que membres d'aller et venir, comme plus ou moins qui motivent sa valeur et comprendre ses principes sous-jacents et les perspectives, position du parti, ses politiques et actions, varie autour de ce noyau. Il appartient à tous et à chacun de ses membres afin de maintenir ce vrai pour ce qu'il est supposé à, de choisir leurs dirigeants en conséquence à tous les niveaux, et de les encourager, et en effet les autres membres, de rester sur la bonne voie.

Mais prendre votre balle et assaut la maison d'arrêt ne fait pas que; il faut juste vous sortir du jeu et hors du terrain, faire vos vues pertinence pour la solution.

Tant que vous soutenir ses valeurs fondamentales, Quel que soit votre parti - ne accrochez-vous, et de garder balancer pour la clôture!

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Cette entrée a été publiée dans Responsabilité démocratique et étiqueté , . Ajouter aux favoris permalien.