Revendications Outrageous

Dans ma article précédent, J'ai noté que le gouvernement Harper:

“… vouloir[avec] de travailler plus étroitement avec les gouvernements étrangers d'arrêter [navires réfugiés] à la source. Mais puisque nous parlons de réfugiés qui, par définition,, fuient la persécution, ces sources sont sans doute les mêmes gouvernements qu'ils fuient. Cette politique est sordide des mondes familiers, s'apparente à collaborer avec les Nazis pour arrêter la fuite des Juifs.”

Cette situation a soulevé une tempête de controverses (Radio-Canada & sites de CTV et al) - Non pas parce que de toute indignation face à la perspective de nous de devenir complices de la persécution, mais parce que, Il est allégué, Je l'ai comparé avec le gouvernement Harper nazis. Ceci est clairement incorrecte. Je n'ai pas fait une telle comparaison.

Mais, si nous avons l'intention de revenir à “la source” et les gens trouvent essayant d'échapper à la persécution, et entraver de façon délibérée les faire que, Comment sommes-nous pas alors complice de la persécution?

Si, plus, Nous travaillons avec les gouvernements afin de trouver et d'arrêter ces personnes de s'échapper, sans doute le même que les gouvernements sont, selon elles les persécuter, comment est-ce donc ne pas collaborer avec leurs oppresseurs? Comment est-ce pas exactement comme “…collaboration avec les nazis pour arrêter la fuite des Juifs?”

S'il vous plaît noter que ce n'est pas une comparaison entre les conservateurs avec les nazis, ni même une comparaison de leurs politiques avec les politiques nazies. Il est, cependant, une comparaison de la nature de leur projet collaboration avec des gouvernements étrangers.

La perspective d'une telle collaboration est inquiétant et au départ pourrait bien ne pas avoir été bien compris dans ce contexte. Mais une fois que le point est clair, Je crois que nos compatriotes conservateur sera tout aussi réticent à procéder de cette façon, exercer un plus grand soin dans la nature des collaborations qu'ils pourraient envisager.

Ocean Liner St. Louis, 1939

Il a également été suggéré que l'affaire historique au point, le paquebot St. Louis, a été tourné le dos en 1939 par un Libéral gouvernement et donc, moi d'être un libéral, cela fonctionne contre mon argumentation. Pas si. Il rend mon argumentation d'autant plus important. Quel que soit le gouvernement de l'époque, une politique illicite est une politique illicite. Il a eu tort de ne pas donner refuge à la St. Louis puis, tout comme les nouvelles politiques proposées sont mal aujourd'hui. Nous devons apprendre des erreurs du passé, en particulier la nôtre, ne pas les utiliser comme une excuse pour ne rien faire.

Sea Sun MV, 2010

Certains ont également exprimé leur étonnement sur mon commentaire de ce navire dans le cas des réfugiés tamouls, Sea Sun MV:

“… nous n'avons pas l'argument crédible de l'entrée illégale, l'immigration clandestine, trafic, ou de contrebande…”

Comment cela peut-être? - Il a été partout dans les nouvelles! Oui. Il a en effet été partout les nouvelles avant même leur arrivée que ce fut une cargaison d'immigrés clandestins. Mais, Permettez-moi de citer un poste plus tôt:

“… alors que leur départ était clandestine, comme on peut s'y attendre lorsque fuyant la persécution, leur arrivée n'a pas été, et ils étaient très certainement même pas essayé d'être "contrebande" au Canada. Ils ont navigué directement à un port d'entrée légale en plein jour et les projecteurs complète de la presse publique, et ont été escortés docilement à une place. Nous savions que même pendant des semaines qu'ils venaient. Pas beaucoup d'une opération de contrebande.”

Et comme pour entrée illégale, Je soutiennent en outre que leur arrivée:

“… était compatible avec le protocole correct pour entrer au Canada… La pratique habituelle consiste à quai tandis que son maître des rapports de l'arrivée à l'Agence des services frontaliers du Canada (L'ASFC), tous les autres restant à bord jusqu'à ce qu'il reçoive l'autorisation de l'ASFC à débarquer, ce qu'ils ont fait.”

Dites-moi comment cette analyse est incorrecte. Où est l'entrée illégale? (Et bien sûr,, sans entrée illégale, il ya encore moins d'excuse pour caractériser cela comme une opération de contrebande - au moins en ce qui concerne les lois du Canada.)

Les gens de la Sea Sun MV sont également largement parlé comme “les immigrants illégaux.” Mais comme l'a déjà fait valoir qu'il n'y a rien d'illégal à eux en premier lieu, et en second lieu, ils sont des réfugiés - Les réfugiés sont dans toute une catégorie différente. (Et ils ne sont pas “sauter la file d'attente” -- il n'y a pas la file d'attente aux demandeurs d'asile.)

Comme les réfugiés, une fois entrés sur notre territoire et demandent l'asile, conformément à la Déclaration des Nations Unies sur les droits de l'homme, et le 1951 Convention et le 1967 protocole sur les réfugiés - à laquelle nous sommes signataires, et selon la Cour suprême du Canada, ils ont une droit Pour ce faire,, et à faire entendre leur cause. Et en conséquence de ce droit il n'y a pas obligation de visa pour les réfugiés. Si, grâce à un processus juste et raisonnable leur cas soit entendu et est jugé de ne pas tenir en place, ils peuvent être renvoyés. Mais ils ont néanmoins le droit de faire l'affaire.

Ainsi, en dehors de la rhétorique du gouvernement inflammatoires, et vague, murmures non-spécifiques dans la presse, où, exactement, est l'illégalité ici?

Souveraineté

L'idée que n'importe qui peut venir ici et de demander l'asile semble à certains comme une violation de notre souveraineté, démontrant la nécessité de “contrôle” nos frontières meilleurs. Encore une fois, pas si.

Nous avons choisi d'exercer notre souveraineté dans cette façon. Nous avons choisi d'exercer notre souveraineté, en donnant l'expression de nos valeurs canadiennes de compassion, et le respect des droits de l'homme et la dignité humaine, par notre engagement envers le droit des peuples à demander l'asile contre la persécution.

Si nous voulons arrêter les bateaux de réfugiés, si nous voulons que les gens d'arrêter fuyant la persécution ici, si nous voulons travailler avec les gouvernements étrangers à faire, nous avons besoin de le faire en éliminant la persécution dont ils fuient.

Immigration illégale et la traite de l'homme

Mais qu'en est-il l'immigration clandestine? Qu'en est-il traite des êtres humains? Ne devrions-nous lutter contre ces? Absolument. Mais ce ne sont pas des questions différentes empiété par le Sea Sun MV, et non traitées par mes commentaires. Mes commentaires sont spécifiquement traités contre les propositions qui cibler à tort d'réfugiés.

Abordons certainement l'immigration illégale et les horreurs de la traite des êtres humains. Mais, dans notre zèle pour ce faire, Soyons sûr que nous honorer pleinement notre devoir de diligence envers les nombreuses personnes persécutées dans ce monde qui se tiennent à se laisser prendre à de tels efforts.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Cette entrée a été publiée dans pas de barre latérale et étiqueté , , , , , . Ajouter aux favoris permalien.