Veiled intention

File-photo: Associated Press/Fred Ernst

G&M fichier photo, Ernst Fred / Associated Press

Encore une fois en l'espace de quelques semaines, citant “pédagogique” nécessité, un autre étudiant au Québec a été refusé l'accès à des cours de langue de gouvernement, à moins qu'elle retire son niqab.

Le gouvernement du Québec a même mis de l'avant un projet de loi qui exigerait que tous ceux qui portent des revêtements de visage pour les supprimer si elles veulent travailler dans le secteur public, pour faire des affaires avec des fonctionnaires du gouvernement ou de recevoir des services gouvernementaux.

Décevant, federal Liberal leader Michael Ignatieff sees this as trying to strike a good Canadian balance between reasonable accommodation and respect for religious freedom. Many Canadians seem to agree, et, bien, il est de toute façon Québec, alors pourquoi s'en soucier ici?

Je dois respectueusement, mais avec véhémence, differ. There’s no “des fins pédagogiques” servi ici, même si cela aurait été une excuse valable en premier lieu, et en termes plus larges pour accéder aux services publics ou d'autres (sauf dans des cas très rares où le visage de l'individu correspondant à une photographie est indispensable) there’s no good reason to need to see the face either of the person delivering or receiving those services. Il n'y a pas “accommodements raisonnables” ici, pas “équilibre”, et aucun respect pour la liberté religieuse.

Oui, c'est Québec, et loin, mais empiètements sur les libertés religieuses, la liberté d'expression, la liberté d'expression, ou bien l'un de nos droits civils, où au Canada, sont les activités propres de tous les Canadiens, partout.

Cette politique, cette attitude, is not reasonable. It’s not fair. It is an affront to the dignity of the particular women involved, et, par extension, to all of us. It is ever-so-thinly-veiled religious intolerance and bigotry. It’s probably not constitutional, et il est juste, simplement, wrong. Reasonable and fair men and women throughout Canada must stand up and say so.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Cette entrée a été publiée dans Acceptation, Québec et étiqueté , , , . Ajouter aux favoris permalien.